On y incarne un pilote de moto devant réaliser un parcours semé d’obstacles ; si le début consiste en une prise en main relativement aisée, on se retrouve rapidement face à un jeu très ardu !

 

Lors des premiers parcours, on se prend rapidement au jeu de la course à la médaille d’or, mais cela ne dure pas longtemps puisqu’après quelques niveaux, le seul fait d’imaginer terminer la course d’une seule traite sera déjà un objectif ambitieux.

 

Donc ce jeu est plutôt très difficile, dans l’esprit die and retry (apprentissage par l’échec), mais comme les points de contrôles sont très réguliers, et que les courses ne sont pas très longues, ont ne se sent jamais frustré lorsque le motard s’explose (j’ai pas d’autre mot) sur un obstacle.

La physique dans le jeu est très bien gérée et donne un aspect relativement réaliste, et très fluide à l’ensemble.

Pour agrémenter le tout,  on trouve une dizaine de mini-jeux pour augmenter l’expérience, et si ça ne suffit pas, il est doté d’un éditeur de niveaux permettant de créer ses propres parcours et les partager en ligne.

Le jeu multijoueur est également présent puisqu’il est possible d’y jouer jusqu’à 4, en ligne ou sur un même écran.


Quand on voit cette qualité et la richesse que renferment ce jeu, il parait presque donné (1200 points soir environ 15€) par rapport aux jeux « boîte » à 70€, terminés en quelques heures.