Ce podcast est intéressant notamment car il ne se contente pas d’égrener des infos vues et lues partout sur le net ; il a une ligne éditoriale et ne sont traités que les jeux dont les chroniqueurs veulent parler. On n’a pas de dossier sponsorisé ou des tests orientés avec un parti pris mercantile. Du parti pris, il y en a, car chaque chroniqueur présente les jeux avec passion selon qu’ils aient aimé, détesté ou tout simplement été insensibles à un jeu.

Cette indépendance, du moins en apparence, permet au podcast d’avoir une certaine crédibilité et pour moi ça marche car ils donnent souvent envie de tester les jeux dont ils parlent. Et ils parlent de tout : les jeux AAA, les petites découvertes indépendantes, le rétro-gaming, etc… à travers des dossiers détaillés.

Dernièrement, c’est Jean Zeid qui a rejoint l’équipe pour apporter sa sensibilité de gamer.

Un autre point positif, c’est que personne ne prétend détenir la vérité absolue. D’ailleurs l’émission commence par « le com des coms » où l’équipe revient sur les commentaires des poditeurs postés sur le forum concernant l’émission précédente, souvent pour contredire ou nuancer les affirmations des chroniqueurs.

Au milieu de l’émission, on retrouve une petit virgule régulière: la chronique jeu de société de M. Phal du site spécialisé Tric-Trac.netAvec un style bien à lui, M. Phal nous présente un jeu de société dans ses moindres détails (modes de jeux, packaging, durée des parties, etc…).


La minute culturelle fait également partie des incontournables de l’émission. Il s’agit d’une séquence de questions très pointues sur le jeu vidéo, proposées par les poditeurs (essentiellement l’un d’entre eux, le désormais célèbre Marmotte19), auxquelles doivent répondre les chroniqueurs. Et c’est pas de la tarte ! mais ça reste toujours intéressant et ça prouve que le jeu vidéo est bien un objet culturel avec ses codes, son histoire et ses spécialistes.

L’émission se termine systématiquement par la question rituelle « Et quand vous ne jouez pas, vous faites quoi ? » à laquelle les différents chroniqueurs présentent leurs dernier coups de cœurs, hors jeux vidéo. C’est l’occasion de découvrir de nouvelles choses : films, livres, séries, expos, etc…

J’ai une préférence pour les émissions avec Patrick Hellio, mon chroniqueur favori (qui tient le rôle du spécialiste des films de genre et du rétro gaming avec sa fibre nostalgique) mais toutes sont généralement très intéressantes.

 

Pour retrouver Silence, on joue :

Le lien iTunes

La page web du podcast