L’Histoire :

Bin, c’est Astérix le gaulois et ses congénères, aidés par la potion magique contre César et ses armées de Romains, qui cette fois-ci cherche insidieusement à les corrompre en leur vantant les mérites de la civilisation et le niveau de vie romain.

Je pense que tout le monde connait la trame qui a fait le succès du Gaulois Moustachu.

 

Avis :

Les aventures d’Astérix le gaulois, depuis quelques années, c’était surtout des adaptions plus mauvaises les unes que les autres en voulant retranscrire l’univers de la BD avec des acteurs et des décors réels, mais sans l’âme de la BD. Même les dernières aventures animées ne m’ont pas laissé de souvenir impérissable.

Toutes ? non, car une adaptation a résisté, et résiste toujours et encore à l’envahissant mauvais goût, à l’humour facile et à la surenchère de mauvais effets numériques : Astérix et Obélix - Mission Cléopâtre d’Alain Chabat.

Oui, pour moi qui ai grandit avec l’univers des Nuls, je retrouvais dans cette adaptation à la fois l’amour d’Alain Chabat pour l’œuvre originale de Goscinny et Uderzo, mais également la patte et l’humour si caractéristique de son réalisateur.

Et c’est également avec le même état d’esprit et le même enthousiasme que je suis allé voir cette adaptation animée réalisée par Louis Clichy et co-réalisée par Alexandre Astier, (artiste que je trouve très régulièrement brillant) qui a également écrit les dialogues de ce film.

Et là, on retrouve le style et le talent d’Alexandre Astier lorsqu’il s’agit de faire interagir les personnages entre eux, parfois dans des situations et des dialogues absurdes et drôles.

Le film reprend donc fidèlement l’histoire de l’album Le Domaine des Dieux, et le résultat est très plaisant. L’animation et la direction artistique en 3D et en images de synthèse m’ont vraiment plu, ce qui ne gâche rien.

Si on ajoute à cela un casting voix de haute volée, il y avait tout pour me ravir ! Voyez donc : Alexandre Astier, François Morel, Lionel Astier, Franck Pitiot, Alain Chabat, …  et surtout Roger Carel pour reprendre la voix d’Astérix (je suis moins convaincu par la nouvelle voix d’Obélix en revanche).

Cependant… Allez savoir pourquoi et malgré tout ce qui m’a plu, j’ai passé un bon moment, mais pas non plus le gros délire que m’avait procuré Astérix et Obélix - Mission Cléopâtre dans le décalage (qui d’ailleurs ne plait pas à tout le monde).

Finalement, cette adaptation est peut être (presque) trop fidèle au matériau de base et en fait un film très sympa mais qui fait plus sourire que rire.

D’ailleurs, je me suis fait plusieurs fois la remarque qu’il y avait peu de réactions dans la salle, pourtant composée d’enfants et d’adultes.

Il manque peut-être un double niveau de lecture que j’attendais (peut-être trop).

Cela étant, je pinaille mais j’ai vraiment passé un bon moment et conseille à tout le monde d’aller le voir.

Ça méritera un nouveau visionnage en blu-ray.