Comme il s’agit d’une association, on y retrouve différents membres (dont je fais partie, sans apporter une grande contribution…) réunis notamment autour de Philippe Dubois (président), David Guez (vice-président), Sébastien Pierre (trésorier) et Vincent Dell'Accio (secrétaire).

Pour compléter ce bureau, il y a également des responsables et chargés de mission : Jean-Baptiste Clais (Responsable des collections), Nabil Dieng (Responsable communication), Hervé Nicolas (Responsable évènementiel, Chargé de communication / Pôle éditeurs), Jean-Sébastien Brugalat, (Chargé de communication / Podcasts), Guillaume Verdin (Responsable éditorial / Le Mag MO5.COM

Nicolas Périsse, Responsable Programme Médiathèques), Sylvain Thuret (Contributeur Programme Médiathèques), Douglas Alves (Professeur en histoire et culture du jeu vidéo / Journaliste), Clément Canivet (Responsable développement des sites Internet).

De nombreux profils sont représentés dans l’association, et on ne trouve pas que des  geeks, nerds ou obsédés de jeux vidéo. L’idée n’est pas de traiter le jeu vidéo et l’informatique sous l’aspect commercial de média de masse mais de préserver un patrimoine (un peu comme peuvent le faire IG Magazine ou Pix’N Love, pour ne citer qu’eux).

C’est ainsi qu’elle a permis l’existence de différentes expositions, dont Game Story au Grand Palais, signe de reconnaissance.

Elle accueille également des membres d’honneur, tels que Marcus, Eric Viennot, Eric Chahi, Frédéric Raynal ou encore Hironobu Sakaguchi.

Il existe également un podcast qui compte à ce jour une dizaine d’épisodes, tous vraiment intéressants, pour peu qu’on s’intéresse à ce sujet.

Cela fait partie des initiatives qui me plaisent vraiment et qui servent à aborder ces technologies sous un autre angle, culturel, et non pas uniquement au moment des fêtes de fin d’année ou à travers des commentaires sur des faits divers.

 

Pour plus d’information :

Le site de l’association

Le lien iTunes pour l’abonnement au podcast