A l’instar de Marcus et son Rétro Game One, le Joueur Du Grenier va fouiller dans la mémoire du jeu vidéo, mais dans son cas, ça n’est pas seulement dans le but de faire vibrer la fibre nostalgique.


Non, de son côté on n’évoque pas le côté angélique dans le style « madeleines de Proust » avec la vague du retrogaming, mais bien les cauchemars vidéo ludiques que les joueurs ont oublié et que les années ont recouvert d’une couche de nostalgie.

Il s’agit donc d’une émission diffusée sur Internet dont le concept est la critique des jeux qui ont marqué une génération… mais pas pour les bonnes raisons.

Ainsi, le joueur du grenier s’efforce de nous rappeler que de nombreux titres, principalement des années 80-90, étaient moches, mal pensés, d’une difficulté sans aucun dosage et sans le moindre respect pour le malheureux joueur (principalement des enfants à cette époque) qui allait dépenser ses maigres deniers.

En matière de manque de respect, il met également en exergue certaines franchises qui reprenaient les titres de cinéma sortis à l’époque et dont le portage sur consoles s’avérait sans rapport avec l’œuvre originale.

Tout cela, le joueur de l’époque devenu adulte l’a souvent oublié et c’est un plaisir de voir Le Joueur du Grenier se prendre la tête et s’énerver, comme à l’époque, sur des niveaux qui nous rappellent les heures à s’écorcher les pouces sur ces mêmes jeux.


Pour cela, chaque épisode bénéficie d’une mise en scène humoristique étayée de nombreux exemples pour illustrer le réquisitoire, parfois excessifs (voire de mauvaise foi) mais c’est là tout l’intérêt.

Face caméra dans son canapé, entouré d’objets geek, chemise hawaïenne et combo Birkenstock/chaussettes, Frédéric Molas (Le Joueur Du Grenier) présente ses tests avec l’aide de son acolyte Sébastien Rassiat. Ce dernier intervient souvent hors champ pour distiller des blagues et apparait dans les sketches créés pour illustrer l’émission.

Les tests se font sur consoles d’époque, avec les manettes de l’époque pour bien rappeler que l’ergonomie et l’intuitivité n’étaient pas franchement de mise en ces temps pas si reculés.


Certaines émissions portent sur des émissions ou des dessins animés des mêmes décennies que les jeux, toujours avec la même philosophie.

Depuis l’automne 2012, il existe une déclinaison de l’émission, appelée Papy Grenier (réalisée en alternance avec Le Joueur Du Grenier) qui traite, toujours sur le ton humoristique, d’une histoire sur le jeu vidéo comme le ferait un papy geek racontant ses expériences vidéo ludiques d’enfance à ses petits-enfants.


Cela fait peu de temps que je regarde régulièrement et vraiment ça me plait beaucoup.


Pour retrouver les vidéos :

Le site du Joueur Du Grenier

La chaine Youtube du Joueur du Grenier