L’émission J’irai dormir chez vous repose sur une seule et même personne: Antoine de Maximy.

Reporter aventurier, il est spécialiste des voyages à l'étranger puisqu’il a au compteur soixante-dix pays visités pour divers projets.

Dans ses aventures en solo, il est à la fois le présentateur, le réalisateur et le cameraman des épisodes.

Équipé d’un dispositif vidéo peu commun, il a pour objectif d’aller à la rencontre des habitants d’un pays, si possible loin des préjugés et des paysages de carte postales, et de se faire inviter afin de découvrir au plus près le quotidien et les traditions du pays.

Son côté avenant, son culot, son sens de l'humour et de l’humain (il se défini lui même comme taquin) et bien sûr son accoutrement lui permettent de se retrouver dans ses situations insolites, drôles, émouvantes et parfois incroyables que peu de gens ont la possibilité d’expérimenter.

La série documentaire compte 35 épisodes auxquels s’ajoutent deux épisodes hors-série: J’irai dormir à Hollywood et son pendant, J’irai dormir à Bollywood.

 

Carnets d’un voyageur taquin

Pour ceux qui aiment l’émission, ce livre apporte un autre éclairage car Antoine de Maximy explique l’envers du décor, les coulisses de l’émission: le choix des destinations, les problèmes techniques rencontrés, les soucis d’organisation, les imprévus, etc... Il décortique la genèse des scènes que nous pouvons découvrir dans les émissions et donc ce qui ne n'apparaît pas forcément à l’écran à l’issue du montage final dont il explique la mise en scène en fonction des moments forts et des moments plus faibles du voyage.

C’est une sorte de making of écrit.

Il s'apparente également à un journal de bord dans lequel Antoine de Maximy, se laisse aller à des réflexions plus générales sur ses voyages: les modes de transport, est-il ou non chanceux, etc....

Ce livre est organisé de manière chronologique, ce qui est classique mais permet surtout de sentir l’expérience acquise au fil des années (7 ans). De plus, la technologie évoluant, le matériel embarqué change et on peut s’en rendre compte par la qualité des photos qui illustrent le livre et qui sont en réalité des captures d’écran.

C’est un complément très intéressant des émissions qui permet de redécourvir les voyages sous un autre angle.