L’année dernière, je participais pour la première fois à Japan Expo/Comic Con.  J’étais venu une seule journée, le samedi, autant dire que mon choix avait été pour le moins malheureux car générateur de frustration.

En effet, cela suffit pour parcourir l’ensemble du salon, mais pour vraiment le connaître, s’arrêter sur les stands, discuter avec les exposants, etc…,  c’est vraiment trop juste (et je me répète, surtout le samedi).

Cette année, j’avais donc décidé de m’y prendre autrement afin de pouvoir mieux aborder cet évènement.

Ainsi, je suis venu le jeudi et vendredi, soit avant le grand rush du Week-End.

Le jeudi m’a servi de repérage ce qui m’a permis de pouvoir aborder le vendredi de manière plus sereine (d’autant plus que j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup moins de monde que le jeudi… résultats du bac ? début des vacances ?).

Malgré tout ça, ça n’empêche une certaine frustration de ne pas participer le Week-End car il reste encore beaucoup de choses à voir (allez ! l’an prochain j’essaie de me faire les 4 jours).

 

Japan Expo et Comic Con ? De quoi s’agit-il ?

Cet évènement se déroule sur 4 jours au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte.

Japan Expo

Comme son nom l’indique, cette partie du salon (la plus importante) est axée sur la thématique du Japon.

Cette année, il s’agissait de la 13ème édition et le succès semble toujours au rendez-vous.

Comic Con

Il s’agit d’une convention consacrée aux cultures Geeks comme les Comics, la BD, la Science-Fiction, la littérature fantastique et Fantasy, le cinéma et les séries TV, les jeux vidéo, les jeux de rôle et de plateaux, les super-héros, etc…

C’est dans cette partie du salon qu’on pouvait retrouver les stands des podcasteurs dont je parle assez régulièrement sur ce blog et pour lequel j’ai fait un billet spécifique.

Pour Comic Con, c’était la 4è édition.

 

C’est l’occasion pour les fans de ces univers geeks et otakus de revêtir leur plus beaux costumes (ou pas…) pour déambuler dans les allées du salon, lui donnant une atmosphère assez surréaliste où l’on peut croiser un Stormtrooper de Star Wars avec la princesse Zelda. 

P1040986.jpg P1040984.jpg P1040981.jpg P1040979.jpg P1040978.jpg P1040976.jpg P1040963.jpg DSC_0326.jpg DSC_0257.jpg DSC_0163.jpg DSC_0115.jpg DSC_0078.jpg DSC_0025.jpg DSC_0010.jpg 2012-07-05_14.45.12.jpg

P1040988.jpg DSC_0124.jpg DSC_0080.jpg DSC_0075.jpg DSC_0068.jpg DSC_0030.jpg DSC_0184.jpg DSC_0272.jpg DSC_0269.jpg DSC_0267.jpg DSC_0260.jpg DSC_0252.jpg DSC_0248.jpg DSC_0241.jpg DSC_0189.jpg DSC_0150.jpg DSC_0177.jpg DSC_0289.jpg DSC_0290.jpg DSC_0308.jpg DSC_0305.jpg DSC_0274.jpg P1040972.jpg DSC_0365.jpg DSC_0361.jpg DSC_0357.jpg DSC_0342.jpg DSC_0339.jpg DSC_0319.jpg DSC_0314.jpg

Il y a vraiment un côté bon enfant très plaisant.

 

Qu’y a-t-il à y faire ?

Alors là, pour peu que vous soyez fan ou tout simplement curieux de ce genre d’univers, ça ne sont pas les activités qui manquent et qui combleront également les néophytes.

Tout d’abord, si vous entrez côté Japan Expo vous tomberez directement sur les échoppes de merchandising en tous genres (produits dérivés de mangas, gadgets, décorations, etc…), des stands entiers consacrés à la vente de mangas ; bref, le paradis pour le fan collectionneur.

DSC_0026.jpg DSC_0040.jpg DSC_0050.jpg DSC_0055.jpg DSC_0056.jpg DSC_0239.jpg DSC_0277.jpg DSC_0358.jpg 

DSC_0041.jpg DSC_0042.jpg DSC_0045.jpg DSC_0046.jpg DSC_0047.jpg DSC_0051.jpg DSC_0238.jpg 2012-07-05_14.37.30.jpg DSC_0278.jpg 

Mais pour tous ceux que la collectionnite n’intéresse pas, Japan Expo n’est pas, heureusement, qu’un magasin géant.

Dès qu’on avance un peu dans les allées, on découvre rapidement des stands ou des espaces dédiés à la culture japonaise, moins : office du tourisme japonais, agences de voyages, culture et traditions japonaises, arts martiaux japonais, automobiles japonaises, Karaoké, concours de cosplay, etc… 

DSC_0031.jpg DSC_0003.jpg DSC_0054.jpg DSC_0058.jpg DSC_0060.jpg DSC_0062.jpg DSC_0063.jpg DSC_0064.jpg DSC_0065.jpg DSC_0066.jpg DSC_0076.jpg DSC_0082.jpg DSC_0083.jpg DSC_0086.jpg DSC_0088.jpg DSC_0089.jpg DSC_0090.jpg DSC_0092.jpg DSC_0094.jpg DSC_0095.jpg  DSC_0098.jpg DSC_0099.jpg DSC_0100.jpg DSC_0101.jpg DSC_0102.jpg DSC_0105.jpg DSC_0108.jpg DSC_0118.jpg DSC_0131.jpg DSC_0233.jpg DSC_0244.jpg DSC_0280.jpg DSC_0279.jpg DSC_0283.jpg DSC_0294.jpg DSC_0336.jpg DSC_0337.jpg DSC_0362.jpg DSC_0363.jpg DSC_0367.jpg DSC_0125.jpg DSC_0127.jpg

DSC_0281.jpg DSC_0295.jpg DSC_0296.jpg DSC_0306.jpg P1040971.jpg DSC_0120.jpg DSC_0121.jpg DSC_0232.jpg DSC_0096.jpg DSC_0097.jpg DSC_0087.jpg DSC_0085.jpg DSC_0084.jpg DSC_0002.jpg DSC_0028.jpg DSC_0048.jpg DSC_0049.jpg

A cela s’ajoutent des conférences, concours et concerts qui ponctuent les journées (permettant également de souffler un peu  et de s’assoir).

Cette année, l’invité d’honneur de Japan Expo était Naoki Urasawa (que je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de voir car il était présent le samedi) pour lequel un espace d’exposition était installé en plein milieu du salon. De plus, M. Urasawa est venu en personne tenir une conférence sur son travail (pour mémoire, c’est l’auteur notamment de Monster, 20th Century Boys, Pluto, ou encore Billy Bat).

DSC_0327.jpg DSC_0329.jpg DSC_0332.jpg DSC_0333.jpg 2012-07-05_13.11.37.jpg

DSC_0334.jpg DSC_0335.jpg P1040967.jpg

Non loin de l’exposition dédiée à l’œuvre d’Urasawa, on pouvait également trouver un hommage à Moebius, disparu cette année, ainsi qu’à Ozamu Dezaki..

DSC_0032.jpg DSC_0033.jpg DSC_0035.jpg

DSC_0036.jpg DSC_0037.jpg DSC_0039.jpg

Une grande partie de l’univers et de l’imaginaire du manga y est représentée.

 

Le côté Comic Con se développe d’année en année et même s’il est beaucoup moins important en taille, reste très intéressant et de nombreuses choses sont à y découvrir.

Il y avait notamment un stand dédié à Kaamelott Resistance, la prochaine production liée à la série créée par Alexandre Astier.

A l’instar de Naoki Urasawa, Alexandre Astier a réalisé une conférence/MasterClass sur son travail pour Kaamelott.

2012-07-05_11.54.16.jpg DSC_0004.jpg DSC_0005.jpg

J’ai beaucoup aimé l’espace consacré au retro gaming dont l’association MO5 se fait le défenseur (à juste titre).

DSC_0206.jpg DSC_0211.jpg DSC_0212.jpg DSC_0214.jpg DSC_0216.jpg DSC_0217.jpg 

DSC_0218.jpg DSC_0208.jpg DSC_0210.jpg DSC_0215.jpg DSC_0137.jpg 

Et à proximité, on trouvait un enceinte en public retransmettant des matchs d’e-sport (Starcraft 2) avec des commentateurs à la manière d’un match de foot, mais en finalement plus fun et très communicatif (mais un peu incompréhensible pour les non-initiés).

DSC_0132.jpg DSC_0140.jpg

Petite « déception »: peut-être que je n’ai pas bien cherché mais a priori, je n’ai rien vu sur battlestar Galactica à Comic Con (alors qu’il y avait Stargate ou V…)

DSC_0109.jpg  P1040958.jpg P1040956.jpg DSC_0220.jpg DSC_0221.jpg DSC_0223.jpg DSC_0203.jpg DSC_0198.jpg DSC_0197.jpg DSC_0196.jpg DSC_0192.jpg DSC_0180.jpg DSC_0179.jpg DSC_0176.jpgDSC_0170.jpg DSC_0148.jpg DSC_0147.jpg DSC_0145.jpg DSC_0143.jpg DSC_0129.jpg DSC_0112.jpg DSC_0350.jpg

P1040961.jpg DSC_0200.jpg DSC_0195.jpg DSC_0175.jpg DSC_0169.jpg

 

En conclusion.

C’est vraiment un salon que je conseille de visiter, que vous soyez ou non des geeks ou otakus dans l’âme car on se prend facilement au jeu et à l’ambiance ; pour l’avoir fait avec des personnes beaucoup moins passionnées que moi, ça s’est vérifié pour les 2 années.

Quand au début de ce billet j’ai dit que l’année prochaine, j’irai les 4 jours, cela nécessitera pour moi un entraînement physique préalable car c’est une expérience extra mais fatigante (cela représente plus de 100 000 m² tout de même d’expositions).

En cela, il faut quand même tirer un grand coup de chapeau aux organisateurs, exposants, et à tous ceux qui gravitent auto et qui sont présents tôt le matin, jusque tard le soir durant les 4 jours.

 

Pour plus d’informations détaillées et de photos (principalement sur Japan Expo), vous trouverez de nombreux articles sur le net mais je vous propose d’aller sur les billets réalisés tous les jours par Allpo du podcast Yatta :

Japan Expo, jeudi

Japan Expo, vendredi

Japan Expo, samedi

Japan Expo, dimanche.

 

Rendez-vous l’année prochaine !