J’ai déjà eu l’occasion d’évoquer les précédentes productions de Telltale auxquelles j’ai eu le plaisir de jouer sur XboX 360: The Walking Dead – The Game et The Wolf Among Us.

En cette fin d’année, le studio a sorti un nouveau, plutôt attendu, puisque reprenant les mécaniques précédentes en les intégrant dans l’univers de Game of Thrones, la saga littéraire et télévisuelle à succès.

Cette fois-ci, dans Game of Thrones – Iron from Ice, on se met dans la peau, non pas d’un personnage, mais de 3 en parallèle, tous en lien avec la maison Forrester, vassaux des Starks.

Ainsi, dès le début, on incarne l’écuyer de Lord Forrester, puis on passe à Mira, la fille du même Lord, et enfin Ethan, un de ses fils.

Je ne peux pas en dire beaucoup plus sur ces personnages, ni leurs différents liens et interactions, et encore moins la chronologie dans laquelle le jeu se déroule, sans risquer de dévoiler l’intrigue.

Car le gros point fort de TellTale, comme leur nom l’indique, est de savoir raconter des histoires (à défaut de faire des prouesses techniques, le jeu étant moyen à ce niveau, comme d’habitude) et à l’instar de l’excellent travail réalisé dans The Walking Dead, ils ont réussi à mettre en place tout une intrigue qui rivalise sans peine avec ce qu’on peut avoir dans la série d’HBO, et dans les livres de George R. R. Martin.

De plus, toujours comme dans The Walking Dead, ils ont pris le parti de raconter une histoire en marge de la trame principale de la série et des romans, donnant un peu plus de profondeur à l’univers (déjà assez chargé) et permettant une autre expérience que la simple incarnation d’un personnage connu. Ici, on n’a jamais entendu parler de ces 3 protagonistes et, de ce fait, on n’est pas orienté, ni influencé par ce qu’on connait de l’histoire.

L’avantage de jouer 3 personnages successivement, c’est de retrouver une narration semblable à celle d’une série, moins linéaire, et pouvoir raconter une histoire se déroulant dans des lieux différents du royaume des 7 couronnes. Et ainsi, on se retrouve alternativement dans le nord, vers le mur, puis à King’s Landing, etc. et permettant de croiser certains personnages de l’histoire principale.

On se trouve ainsi aux côtés de Lady Margaery, face à Cersei  Baratheon et Tyrion Lannister, ou encore confronté au « sympathique » bâtard de Lord Bolton, Ramsay Snow.

Gros point fort également de cet épisode : le doublage. En effet, ce jeu a été produit en partenariat avec HBO et les acteurs de la série prêtent leurs voix à leurs personnages dans le jeu.

Cela va de pair avec un des principaux défauts du jeu : il faut être bien familier de la langue de Shakespeare car pour le moment (comme pour toutes le sorties de jeu Talltale), il n’existe qu’en anglais, sous-titré anglais. Pas toujours évident quand il faut prendre des décisions parmi 4 choix dans un temps restreint.

Donc si l’anglais n’est pas votre ami, il vaut mieux attendre quelques temps que le jeu soit traduit.

Autre cas pour lequel je ne conseillerai pas le jeu : vous venez de commencer la série et vous n’avez pas atteint la fin de la saison 3. En effet, Game of Thrones – Iron from Ice démarre à partir d’un élément marquant de la saison 3 qui risque de gâcher la découverte de la série.

A noter que Telltale reprend le format épisodique, comme dans les précédentes productions et que pour le moment, seul le premier chapitre est disponible.

C’est d’ailleurs un autre petit défaut : si le prix n’est pas très élevé (encore que : 4,99€ l’épisode et 24,99€ la saison complète), c’est assez frustrant d’arriver au bout du chapitre en 2 petites heures, qui plus est sur un cliffhanger comme on peut en avoir dans la série, sans savoir quand sortira le prochain chapitre.

 

Mais globalement, c’est vraiment un jeu que je conseille à tous les fans de la saga Game Of Thrones, surtout que c’est sorti sur la quasi-totalité des plateformes : PC, Mac, PS3 et PS4, XboX 360 et XboX One, Android, iPad, iPhone.