3 secondes, le temps pour la lumière de parcourir 900 000 km, le temps d’un coup de feu, d’une larme, d’un SMS, d’une explosion… Observer les détails, enquêter d’une scène à l’autre permet de reconstituer les angles morts et de récolter les indices sur ce qui relie les personnages et les motive. Affaires, crimes, complots…. A chacun de se faire sa propre idée. Bonne investigation.

 

3 secondes, c'est avant tout un concept. 

Principalement par le fait qu'il s'agit d'un livre "muet" ; il est uniquement graphique, sans dialogues, même si les mots n'en sont pas absents: on les retrouve disséminés dans les cases (affiches dans la rue, articles de journaux) et permettent de suivre l'intrigue.

Concept également car ce zoom continu a été pensé à la fois pour être vu sous format papier et sous format numérique. 

Le format numérique est disponible sur le site des éditions Delcourt et apporte une autre expérience de ces 3 secondes, puisque nous pouvons observer ce zoom continu avec cet effet de perspective interminable dans lequel nous pouvons influer sur le temps et la vitesse de déroulement des évènements (il faut un code pour y accéder, disponible dans le livre).

 

Globalement, nous suivons la trajectoire d'un photon ce qui permet une expérience impressionnante au cours de laquelle on se retrouve à revenir, sous un autre angle et quelques fractions de secondes plus tard, sur une même scène avant de continuer notre fuite en avant. 

En effet, Marc-Antoine Mathieu utilise le système de miroir pour faire rebondir l'image sur la moindre surface réfléchissante et ainsi ajoute de la profondeur et du relief à l'histoire car cette mise en scène des points de vue entraine une modification de perception des séquences initiales, donnant à l'œuvre une grande richesse, notamment dans les détails. 

Et des détails il y en a, toute comme l'histoire; au fur et à mesure de la "lecture", elle se dévoile: affaires dans le milieu footballistique, complot, terrorisme et ainsi le livre ne se contente donc pas d'être un exercice de style.

 

Ce livre est très intéressant pour « concrétiser » la perception du temps.

A lire, ne serait-ce que pour se rendre compte du travail artistique réalisé.